FT-CI

Etat Espagnol : Contre l’intronisation de Felipe VI ! Contre la Monarchie et le Régime de 78 !

Luttons pour une assemblée constituante révolutionnaire, pour la République des travailleurs !

03/06/2014

Luttons pour une assemblée constituante révolutionnaire, pour la République des travailleurs !

Déclaration de nos camarades de Classe Contre Classe de l’Etat Espagnol

Le roi Juan Carlos I a abdiqué hier, laissant la place ã son successeur le prince Felipe dans un contexte d’usure des institutions monarchiques et de la pire crise vécue par le Régime de 78 [1]. Les brêches du régime sont grandes ouvertes, alors que surgit ouvertement la question de l’indépendance catalane, et que les partis de gouvernement, le PP et le PSOE ont subit la débacle electorale du 25 mai, ne remportant même pas la moitié des suffrages exprimés. Cette crise se développe aussi par en bas, avec la colère qui va crescendo chez des millions de travailleurs, de secteurs des classes populaires et de la jeunesse, et qui s’exprime en centaines de mobilisations et de grève.

La Monarchie, les grands partis du Régime et les grands médias ont voulu utiliser cette succession pour mettre en place quelques réformes et redorer le blason de cette démocratie pour les riches. Comme lors de la période de la Transition, ils veulent changer quelques élements du Régime, tout en maintenant sa structure fondamentale, et c’est pour cela qu’ils n’ont aucune solution ã offrir aux revendications démocratiques et sociales des millions que nous sommes, battant le pavé, luttant dans les entreprises et les universités, etc...

Il va falloir contourner cette manœuvre de Guépard [2], empêcher que le roi Felipe VI ne régne et qu’on intronise un roi qui cette fois sera l’héritier de l’héritier de Franco à la tête de l’Etat. De nombreuses organisations politiques exigent aujourd’hui que soit organisé un référendum qui déciderait de la forme de l’Etat. Nous soutenons tous les moyens qui pourraient permettre une expression démocratique sur cette question. Par ce moyen ou par un autre, l’important pour parvenir ã faire tomber la Monarchie sera de développer une mobilisation sociale la plus puissante et la plus massive.

Nous appelons donc ã participer aux mobilisations qui vont avoir lieu ce soir dans quasi toutes les villes de l’Etat Espagnol. Nous appelons toutes les forces de la gauche parlementaire, comme Podemos ou Izquierda Unida, ã mettre toutes ses ressources en faveur du développement de la mobilisation. Il faut interpeller aussi les directions syndicales de CCOO, UGT et les autres pour qu’ils appellent ã des assemblées, des grèves et des actions dans les entreprises, dans la perspective de prérapre une grève générale contre l’intronisation de Felipe VI.

Il faut en finir définitivement avec le règne des Bourbons, et cela nous ne pourrons pas l’obtenir sans remettre en cause les institutions du régime actuel. Nous affirmons que l’ouverture d’un processus constituant révolutionnaire est nécessaire, et qu’il doit l’être par la lutte des travailleurs et des classes populaires, en s’appuyant sur des organismes d’auto-organisation depuis lesquels il sera possible de convoquer une Assemblée Constituante Révolutionnaire sur les ruines de ce régime, en instaurant le droit de vote pour tou-te-s ã partir e 16 ans, natif-ve-s ou étranger-e-s, avec une seule cirsconscription étatique qui garantie que tous les votes valent la même chose.

Une assemblée de ce type est le seul moyen pour donner une réponse ã toutes les grandes revendications démocratiques et sociales, notamment la fin de la Monarchie. Nous participons à la lutte contre la monarchie des Bourbons, avec pour perspective une République des travailleurs et non celle des patrons et des banquiers, pour répondre aux grandes aspirations démocratiques et aux grands drames sociaux que sont les expulsions et la pauvreté, et pour permettre la libre autodétermination de toutes les nationalités en une Fédération des Républiques Socialistes Ibériques.

A bas la Monarchie et la dynastie des Bourbons !

Pour une mobilisation la plus large contre l’intronisation du nouveau roi !

A bas le Régime de 78 ! Pour une Assemblée Constituante Révolutionnaire !

Pour une Fédération des Républiques ouvrières de la péninsule ibérique !

02/06/2014.

  • NOTAS
    ADICIONALES
  • [1Il s’agit du régime établi par la Constitution de 78, après la période de « transition » suite au régime de Franco.

    [2Référence au film « Le Guépard » de Visconti, où l’on voit l’aristocratie sicilienne s’efforcer, devant la chute de sa dynastie, de faire que « tout change pour que rien ne change ».

Notas relacionadas

No hay comentarios a esta nota

Periódicos

  • EDITORIAL

    PTS (Argentina)

  • Actualidad Nacional

    MTS (México)

  • EDITORIAL

    LTS (Venezuela)

  • DOSSIER : Leur démocratie et la nôtre

    CCR NPA (Francia)

  • ContraCorriente Nro42 Suplemento Especial

    Clase contra Clase (Estado Español)

  • Movimento Operário

    MRT (Brasil)

  • LOR-CI (Bolivia) Bolivia Liga Obrera Revolucionaria - Cuarta Internacional Palabra Obrera Abril-Mayo Año 2014 

Ante la entrega de nuestros sindicatos al gobierno

1° de Mayo

Reagrupar y defender la independencia política de los trabajadores Abril-Mayo de 2014 Por derecha y por izquierda

La proimperialista Ley Minera del MAS en la picota

    LOR-CI (Bolivia)

  • PTR (Chile) chile Partido de Trabajadores Revolucionarios Clase contra Clase 

En las recientes elecciones presidenciales, Bachelet alcanzó el 47% de los votos, y Matthei el 25%: deberán pasar a segunda vuelta. La participación electoral fue de solo el 50%. La votación de Bachelet, representa apenas el 22% del total de votantes. 

¿Pero se podrá avanzar en las reformas (cosméticas) anunciadas en su programa? Y en caso de poder hacerlo, ¿serán tales como se esperan en “la calle”? Editorial El Gobierno, el Parlamento y la calle

    PTR (Chile)

  • RIO (Alemania) RIO (Alemania) Revolutionäre Internationalistische Organisation Klasse gegen Klasse 

Nieder mit der EU des Kapitals!

Die Europäische Union präsentiert sich als Vereinigung Europas. Doch diese imperialistische Allianz hilft dem deutschen Kapital, andere Teile Europas und der Welt zu unterwerfen. MarxistInnen kämpfen für die Vereinigten Sozialistischen Staaten von Europa! 

Widerstand im Spanischen Staat 

Am 15. Mai 2011 begannen Jugendliche im Spanischen Staat, öffentliche Plätze zu besetzen. Drei Jahre später, am 22. März 2014, demonstrierten Hunderttausende in Madrid. Was hat sich in diesen drei Jahren verändert? Editorial Nieder mit der EU des Kapitals!

    RIO (Alemania)

  • Liga de la Revolución Socialista (LRS - Costa Rica) Costa Rica LRS En Clave Revolucionaria Noviembre Año 2013 N° 25 

Los cuatro años de gobierno de Laura Chinchilla han estado marcados por la retórica “nacionalista” en relación a Nicaragua: en la primera parte de su mandato prácticamente todo su “plan de gobierno” se centró en la “defensa” de la llamada Isla Calero, para posteriormente, en la etapa final de su administración, centrar su discurso en la “defensa” del conjunto de la provincia de Guanacaste que reclama el gobierno de Daniel Ortega como propia. Solo los abundantes escándalos de corrupción, relacionados con la Autopista San José-Caldera, los casos de ministros que no pagaban impuestos, así como el robo a mansalva durante los trabajos de construcción de la Trocha Fronteriza 1856 le pusieron límite a la retórica del equipo de gobierno, que claramente apostó a rivalizar con el vecino país del norte para encubrir sus negocios al amparo del Estado. martes, 19 de noviembre de 2013 Chovinismo y militarismo en Costa Rica bajo el paraguas del conflicto fronterizo con Nicaragua

    Liga de la Revolución Socialista (LRS - Costa Rica)

  • Grupo de la FT-CI (Uruguay) Uruguay Grupo de la FT-CI Estrategia Revolucionaria 

El año que termina estuvo signado por la mayor conflictividad laboral en más de 15 años. Si bien finalmente la mayoría de los grupos en la negociación salarial parecen llegar a un acuerdo (aún falta cerrar metalúrgicos y otros menos importantes), los mismos son un buen final para el gobierno, ya que, gracias a sus maniobras (y las de la burocracia sindical) pudieron encausar la discusión dentro de los marcos del tope salarial estipulado por el Poder Ejecutivo, utilizando la movilización controlada en los marcos salariales como factor de presión ante las patronales más duras que pujaban por el “0%” de aumento. Entre la lucha de clases, la represión, y las discusiones de los de arriba Construyamos una alternativa revolucionaria para los trabajadores y la juventud

    Grupo de la FT-CI (Uruguay)