FT-CI

La poste : de nouvelles grèves s’ajoutent ã celle du 92, c’est le moment de se coordonner

10/06/2014

La poste : de nouvelles grèves s’ajoutent ã celle du 92, c’est le moment de se coordonner

Les postiers du 92 mènent une grève depuis plus de 130 jours. Leurs revendications ont été presque toutes obtenues. Mais en même temps la direction de La Poste s’acharne contre les grévistes, les principaux dirigeants et les syndicalistes qui les soutiennent. Face à la détermination des grévistes, la direction est capable de reculer, au moins un peu, au moins pendant quelque temps. Ce qu’elle veut en échange : le licenciement des syndicalistes combatifs pour avoir les mains libres pour continuer les réorganisations et les suppressions d’emplois qui vont avec. Mais le 92 n’est plus le seul problème pour la direction. Dans l’Isère, dans le Loiret, ã Ajaccio, dans le 91 mais surtout ã Paris 15ème, les grèves commencent ã préoccuper la direction. La stratégie de la direction ne change pas : Elle veut bien négocier (le moins possible) de la main gauche, pour réprimer (le plus possible) de la droite.

A Villard-Bonnot (Isère), où les facteurs de sont en grève depuis le 15 mai contre la suppression de 6 tournées, La Poste casse les grèves avec l’aide des tribunaux : la direction est allée jusqu’à assigner en justice 16 postiers et 3 représentants syndicaux CGT et SUD devant le Tribunal de grande instance et réclame 95 000€ de dommages ! À Fleury (45), les facteurs se sont mis en grève contre une restructuration et la délocalisation du bureau : là encore, les grévistes sont assignés au tribunal ! Drôle de justice, car on attend toujours que les dirigeants de La Poste qui avaient été pointés du doigt par l’Inspection du travail pour leur responsabilité dans des suicides de postiers soient interrogés par la police ou la justice...

La Poste a annoncé aux facteurs d’Epinay-sur-Orge (91) qu’elle comptait supprimer tout cadre de travail collectif pour les facteurs : le matin, on leur livrerait à leur domicile une botte de courrier qu’ils n’auraient plus qu’à distribuer. Et en prime, la Poste instaurerait des horaires de bureaux, avec pause « méridienne ». Les facteurs de la ville sont massivement sortis en grève et leur mouvement est en passe de s’étendre ã d’autres bureaux sur le département.

Contre les réorganisations et les suppressions d’emplois, le centre de tri du Vitulo, dont dépend Ajaccio, est en grève ã plus de 40 % depuis le 20 mai, et le bureau d’Ajaccio-ville l’est ã 80 %. La Poste a beau raconter que « les lettres partent tout ã fait normalement, partout en Corse, sur le continent ou à l’étranger », les faits sont là  : deux tiers des tournées ne sont plus assurées !

Mais la plus grande crainte de La Poste peut se transformer en réalité : la grève s’installe sur Paris. C’est le Centre de distribution du 15ème qui est en grève depuis le 21 mai contre la suppression de 12 jours de repos et de 23 emplois (sur 200). C’est leur troisième grève reconductible depuis 2010 alors que pendant longtemps, Paris 15 avait été considéré comme un bureau qui « ne bougeait pas ». Tous les jours, les facteurs se retrouvent sur le piquet de grève et ils ne se contentent pas de rester statiques : AG commune avec les grévistes du 92, rassemblements devant le Siège social, prise de parole dans d’autres centres parisiens. Et un préavis illimité est déposé, par SUD et la CGT, pour l’ensemble des bureaux parisiens ã partir du mardi 10 juin.

C’est alors le moment de continuer, de se rassembler, de se coordonner. Il faut lutter contre la politique de la direction qui vise ã nous faire travailler plus, dans des pires conditions, pour un salaire moindre, pour ainsi obtenir de plus gros bénéfices dans une entreprise qui est sensée assurer un service public. Et que pour cela, la direction de La Poste n’a plus de limites : elle réprime tous les travailleurs qui osent résister. Mais les postiers mobilisés ont bien fait la preuve qu’ils ne se laisseront pas faire !

Le rassemblement du mercredi 11 ã 18h, devant le siège de La Poste ã paris (44 bd Vaugirard Pairs, métro Montparnasse), est une échéance très importante pour la construction d’une riposte commune.

09-06-2014

Notas relacionadas

No hay comentarios a esta nota

Periódicos

  • EDITORIAL

    PTS (Argentina)

  • Actualidad Nacional

    MTS (México)

  • EDITORIAL

    LTS (Venezuela)

  • DOSSIER : Leur démocratie et la nôtre

    CCR NPA (Francia)

  • ContraCorriente Nro42 Suplemento Especial

    Clase contra Clase (Estado Español)

  • Movimento Operário

    MRT (Brasil)

  • LOR-CI (Bolivia) Bolivia Liga Obrera Revolucionaria - Cuarta Internacional Palabra Obrera Abril-Mayo Año 2014 

Ante la entrega de nuestros sindicatos al gobierno

1° de Mayo

Reagrupar y defender la independencia política de los trabajadores Abril-Mayo de 2014 Por derecha y por izquierda

La proimperialista Ley Minera del MAS en la picota

    LOR-CI (Bolivia)

  • PTR (Chile) chile Partido de Trabajadores Revolucionarios Clase contra Clase 

En las recientes elecciones presidenciales, Bachelet alcanzó el 47% de los votos, y Matthei el 25%: deberán pasar a segunda vuelta. La participación electoral fue de solo el 50%. La votación de Bachelet, representa apenas el 22% del total de votantes. 

¿Pero se podrá avanzar en las reformas (cosméticas) anunciadas en su programa? Y en caso de poder hacerlo, ¿serán tales como se esperan en “la calle”? Editorial El Gobierno, el Parlamento y la calle

    PTR (Chile)

  • RIO (Alemania) RIO (Alemania) Revolutionäre Internationalistische Organisation Klasse gegen Klasse 

Nieder mit der EU des Kapitals!

Die Europäische Union präsentiert sich als Vereinigung Europas. Doch diese imperialistische Allianz hilft dem deutschen Kapital, andere Teile Europas und der Welt zu unterwerfen. MarxistInnen kämpfen für die Vereinigten Sozialistischen Staaten von Europa! 

Widerstand im Spanischen Staat 

Am 15. Mai 2011 begannen Jugendliche im Spanischen Staat, öffentliche Plätze zu besetzen. Drei Jahre später, am 22. März 2014, demonstrierten Hunderttausende in Madrid. Was hat sich in diesen drei Jahren verändert? Editorial Nieder mit der EU des Kapitals!

    RIO (Alemania)

  • Liga de la Revolución Socialista (LRS - Costa Rica) Costa Rica LRS En Clave Revolucionaria Noviembre Año 2013 N° 25 

Los cuatro años de gobierno de Laura Chinchilla han estado marcados por la retórica “nacionalista” en relación a Nicaragua: en la primera parte de su mandato prácticamente todo su “plan de gobierno” se centró en la “defensa” de la llamada Isla Calero, para posteriormente, en la etapa final de su administración, centrar su discurso en la “defensa” del conjunto de la provincia de Guanacaste que reclama el gobierno de Daniel Ortega como propia. Solo los abundantes escándalos de corrupción, relacionados con la Autopista San José-Caldera, los casos de ministros que no pagaban impuestos, así como el robo a mansalva durante los trabajos de construcción de la Trocha Fronteriza 1856 le pusieron límite a la retórica del equipo de gobierno, que claramente apostó a rivalizar con el vecino país del norte para encubrir sus negocios al amparo del Estado. martes, 19 de noviembre de 2013 Chovinismo y militarismo en Costa Rica bajo el paraguas del conflicto fronterizo con Nicaragua

    Liga de la Revolución Socialista (LRS - Costa Rica)

  • Grupo de la FT-CI (Uruguay) Uruguay Grupo de la FT-CI Estrategia Revolucionaria 

El año que termina estuvo signado por la mayor conflictividad laboral en más de 15 años. Si bien finalmente la mayoría de los grupos en la negociación salarial parecen llegar a un acuerdo (aún falta cerrar metalúrgicos y otros menos importantes), los mismos son un buen final para el gobierno, ya que, gracias a sus maniobras (y las de la burocracia sindical) pudieron encausar la discusión dentro de los marcos del tope salarial estipulado por el Poder Ejecutivo, utilizando la movilización controlada en los marcos salariales como factor de presión ante las patronales más duras que pujaban por el “0%” de aumento. Entre la lucha de clases, la represión, y las discusiones de los de arriba Construyamos una alternativa revolucionaria para los trabajadores y la juventud

    Grupo de la FT-CI (Uruguay)