FT-CI

Damien Bernard

  • AUJOURD’HUI À BERLIN

    Conférence pour « démocratiser l’UE ». Varoufakis tente de rejouer un Plan A

    10.02.2016 Aujourd’hui à Berlin, Yanis Varoufakis, l’ex-ministre des Finances grec, fera son come-back politique, en lançant son parti paneuropéen et anti-austérité, le Mouvement pour la démocratie en Europe 2025. Les objectifs s’avèrent ambitieux, un plan à 10 ans pour in fine « démocratiser l’UE », rien que ça.

  • A propos du débat Piketty-Besancenot

    18.06.2015 Ce lundi 15 juin, se déroulait un débat entre Olivier Besancenot, chef de file du NPA et Thomas Piketty, auteur du « Capital au XXI° siècle ». A première vue, les positions politiques des uns et des autres sont irréconciliables, Celles de « l’économiste », visent à la création d’un impôt mondial et ã une modification graduelle de la structure de la propriété privée, tandis que celles d’Olivier Besancenot, aspirent ã un renversement de la société et à l’expropriation des classes dominantes. Est-ce vraiment le cas ?

  • Attaque sur le temps de travail : Macron persiste et signe !

    Le gouvernement continue son offensive sur les 35h !

    25.11.2014 Ce jeudi 20 novembre, auditionné par la commission parlementaire sur les 35 heures, Emmanuel Macron, ministre de l’Economie, a livré « son bilan » des 35h et de sa mise en application, seize années après sa mise en œuvre par Martine Aubry et le gouvernement de la Gauche Plurielle. « On peut défendre les 35 heures sans les mettre sur un piédestal », a résumé Macron. Qu’il se rassure : nous non plus, nous ne mettons pas « la réforme Aubry » sur un piédestal.

  • Interdictions et déclarations

    Les politiques et la mémoire de Rémi Fraisse

    07.11.2014 Après l’assassinat, le gouvernement Hollande-Valls et ses alliés n’ont cessé d’accumuler les déclarations pour se dédouaner de toute responsabilité dans la mort de Rémi Fraisse. Alors que ce crime d’État est une attaque contre l’ensemble du mouvement social et le résultat d’une montée en puissance de la répression, de Notre-Dame-des-Landes au Testet en passant par le monde du travail et les quartiers, le gouvernement tente d’ériger « l’Etat de droit » en dernier rempart contre les mobilisations et manifestations dans toute la France, n’hésitant pas ã interdire la manifestations du 2 Novembre Place Stalingrad ã Paris à laquelle ont tout de même participé près de 300 camarades ayant pu passer les contrôles policiers

  • Sécurité sociale, Assurance chômage, Allocation familiale, 35h et précarisation des contrats du travail !

    L’offensive du gouvernement et du patronat est sur tous les fronts !

    22.10.2014 Ce 17 septembre 2014, Emmanuel Macron, ministre de l’Économie, expliquait sur Europe1 que « le problème de la France, c’est d’abord elle-même », rajoutant alors que « la France est malade, elle n’est pas bien. Il y a une fièvre, qui s’appelle le chômage de masse. On s’y attèle. Il n’y a pas d’autre choix que d’agir pour réformer ». Comprenons bien, la crise économique et sociale, le chômage de masse seraient donc une maladie inoculée par « la défiance, la complexité et les corporatismes ». Ces trois caractérisations synthétiseraient les « maux » spécifiques de la « France ». Derrière, ce concentré d’idéologie bourgeoise, appelé plus communément la politique de l’offre, Macron dessine les contours d’une politique économique néo libérale qui prend pour objectif de replacer une bourgeoisie française moribonde dans la compétition européenne et internationale. Il faudrait d’abord « régler nos problèmes » et « montrer [l’Allemagne] qu’on sait être exigeants avec nous ». Alors seulement, l’Allemagne pourra « soutenir davantage la demande au niveau de la zone euro ».

  • Alstom : Nous devons défendre notre camp !

    05.07.2014 Ce vendredi 20 juin ã Bercy, Arnaud Montebourg annonçait grandiloquent « la position du gouvernement de la République dans le dossier Alstom ». L’Etat aurait finalement eu le dernier mot dans l’affaire Alstom : il décide d’entrer ã 20% dans le capital d’Alstom et accorde sa préférence à l’offre de General Electric (GE) au détriment de l’alliance Siemens-Mitsubishi. Montebourg aurait donc eu le dernier mot d’un feuilleton de près de deux mois d’intrigues et de manigances entre deux protagonistes capitalistes pour obtenir la peau d’un autre, Alstom dont Bouygues, principal actionnaire, veux revendre les parts. Derrière ces effets d’annonces, la réalité est tout autre… et les résultats de ce rachat seront tout autres pour les travailleurs !

  • Alstom : beaucoup de prétendants mais une seule solution

    13.05.2014 Expropriation sans indemnités ni rachat et nationalisation sous contrôle des tavailleurs eux-mêmes ! Le 23 avril 2014, l’agence Bloomberg dévoilait les intrigues entre capitalistes que les premiers concernés, les travailleurs d’Alstom, ont découvert dans les journaux… Ainsi, General Electric serait en discussion pour racheter Alstom pour environ 13 milliard de dollars.

  • Municipales dans le 9-3

    Premier bilan de la campagne menée par « Saint-Ouen Anticapitaliste »

    18.03.2014 Le 93 n’a que très partiellement échappé à la règle nationale. La gauche de gouvernement a subi une sanction lourde dans les urnes. Dans certaines villes, à l’image de Saint-Ouen, la droite a même réussi ã reprendre les vieux bastions communistes, tirant profit du discrédit des socialistes mais également d’un ras-le-bol de la population vis-à-vis de plusieurs années de gestion municipale tout sauf… « communiste ». C’est dans ce cadre que la liste « Saint-Ouen anticapitaliste » a mené campagne jusqu’au premier tour, arrivant en quatrième position derrière la droite, le Front de Gauche puis la liste du PS, réalisant un score de 2,5%. L’occasion de revenir sur une campagne de terrain, anticapitaliste et révolutionnaire.


.. (8)
    .. (8)

Journaux

  • EDITORIAL

    PTS (Argentina)

  • Actualidad Nacional

    MTS (México)

  • EDITORIAL

    LTS (Venezuela)

  • DOSSIER : Leur démocratie et la nôtre

    CCR NPA (Francia)

  • ContraCorriente Nro42 Suplemento Especial

    Clase contra Clase (Estado Español)

  • Movimento Operário

    MRT (Brasil)

  • LOR-CI (Bolivia) Bolivia Liga Obrera Revolucionaria - Cuarta Internacional Palabra Obrera Abril-Mayo Año 2014 

Ante la entrega de nuestros sindicatos al gobierno

1° de Mayo

Reagrupar y defender la independencia política de los trabajadores Abril-Mayo de 2014 Por derecha y por izquierda

La proimperialista Ley Minera del MAS en la picota

    LOR-CI (Bolivia)

  • PTR (Chile) chile Partido de Trabajadores Revolucionarios Clase contra Clase 

En las recientes elecciones presidenciales, Bachelet alcanzó el 47% de los votos, y Matthei el 25%: deberán pasar a segunda vuelta. La participación electoral fue de solo el 50%. La votación de Bachelet, representa apenas el 22% del total de votantes. 

¿Pero se podrá avanzar en las reformas (cosméticas) anunciadas en su programa? Y en caso de poder hacerlo, ¿serán tales como se esperan en “la calle”? Editorial El Gobierno, el Parlamento y la calle

    PTR (Chile)

  • RIO (Alemania) RIO (Alemania) Revolutionäre Internationalistische Organisation Klasse gegen Klasse 

Nieder mit der EU des Kapitals!

Die Europäische Union präsentiert sich als Vereinigung Europas. Doch diese imperialistische Allianz hilft dem deutschen Kapital, andere Teile Europas und der Welt zu unterwerfen. MarxistInnen kämpfen für die Vereinigten Sozialistischen Staaten von Europa! 

Widerstand im Spanischen Staat 

Am 15. Mai 2011 begannen Jugendliche im Spanischen Staat, öffentliche Plätze zu besetzen. Drei Jahre später, am 22. März 2014, demonstrierten Hunderttausende in Madrid. Was hat sich in diesen drei Jahren verändert? Editorial Nieder mit der EU des Kapitals!

    RIO (Alemania)

  • Liga de la Revolución Socialista (LRS - Costa Rica) Costa Rica LRS En Clave Revolucionaria Noviembre Año 2013 N° 25 

Los cuatro años de gobierno de Laura Chinchilla han estado marcados por la retórica “nacionalista” en relación a Nicaragua: en la primera parte de su mandato prácticamente todo su “plan de gobierno” se centró en la “defensa” de la llamada Isla Calero, para posteriormente, en la etapa final de su administración, centrar su discurso en la “defensa” del conjunto de la provincia de Guanacaste que reclama el gobierno de Daniel Ortega como propia. Solo los abundantes escándalos de corrupción, relacionados con la Autopista San José-Caldera, los casos de ministros que no pagaban impuestos, así como el robo a mansalva durante los trabajos de construcción de la Trocha Fronteriza 1856 le pusieron límite a la retórica del equipo de gobierno, que claramente apostó a rivalizar con el vecino país del norte para encubrir sus negocios al amparo del Estado. martes, 19 de noviembre de 2013 Chovinismo y militarismo en Costa Rica bajo el paraguas del conflicto fronterizo con Nicaragua

    Liga de la Revolución Socialista (LRS - Costa Rica)

  • Grupo de la FT-CI (Uruguay) Uruguay Grupo de la FT-CI Estrategia Revolucionaria 

El año que termina estuvo signado por la mayor conflictividad laboral en más de 15 años. Si bien finalmente la mayoría de los grupos en la negociación salarial parecen llegar a un acuerdo (aún falta cerrar metalúrgicos y otros menos importantes), los mismos son un buen final para el gobierno, ya que, gracias a sus maniobras (y las de la burocracia sindical) pudieron encausar la discusión dentro de los marcos del tope salarial estipulado por el Poder Ejecutivo, utilizando la movilización controlada en los marcos salariales como factor de presión ante las patronales más duras que pujaban por el “0%” de aumento. Entre la lucha de clases, la represión, y las discusiones de los de arriba Construyamos una alternativa revolucionaria para los trabajadores y la juventud

    Grupo de la FT-CI (Uruguay)