FT-CI

Nina Kirmizi

  • Procès Carlton : la justice d’Etat au service du patriarcat

    Dans le monde des puissants, les violeurs sont rois

    19.02.2015 « L’affaire DSK » ne s’est jamais arrêtée aux portes de la chambre n°2806 du Sofitel de New York. En brisant la loi du silence qui entourait les conduites sexuelles criminelles de Dominique Strauss Kahn, elle, la femme de chambre immigrée africaine, lui, la figure présidentiable, le baron du parti socialiste à la tête de la puissante institution financière internationale, Nafissatou Diallo a ouvert les vannes. Quand toute la classe politique française retenait son souffle et gardait son silence, des voix se sont fait entendre : l’affaire du Carlton de Lille, parmi d’autres histoires de viol et d’abus sexuel par abus de pouvoir que sèment les pas du violeur le plus puissant du monde, a de nouveau traîné DSK sur les bancs de la justice pour proxénétisme en bande organisée. Mais une fois de plus, les parties civiles ont abandonné la procédure, et une fois de plus, le violeur le plus puissant du monde est en passe de s’échapper des filets d’une justice qui est de bout en bout de son côté.

  • « Tayyip assasin ! », la mort de Berkin Elvan ravive le front anti-Erdogan

    Turquie. Entre répression et corruption, le gouvernement AKP plus que jamais dans la tourmente

    24.03.2014 Dernière minute. Les élections municipales du dimanche 30 avril en Turquie ont renforcé le clan Erdogan au sein de l’AKP et ont raffermi le pouvoir du gouvernement, mis ã mal par de multiples scandales et affaires. Il y a fort ã parier que le Premier ministre va mettre ã profit la nouvelle conjoncture pour contre-attaquer, face à l’opposition kémaliste et, surtout, au sein de son propre parti, vis-à-vis de la puissante confrérie güleniste. L’article, bouclé juste avant le scrutin, montre néanmoins que par delà la séquence actuelle, les contradictions que traverse la Turquie sont porteuses d’explosions potentielles qui pourraient ã nouveau marquer, dans les prochains mois, la situation du pays.

  • Après le Nord-Mali, Bangui : une guerre de plus pour le gendarme français

    A bas l’intervention impérialiste de la France en Centrafrique !

    10.12.2013 Qu’on le sache, le cynisme du gouvernement français n’a pas de limites. Et c’est donc la veille de l’ouverture d’un sommet« pour la paix et la sécurité sur le continent africain » que François Hollande a choisi pour annoncer le lancement de l’opération« Sangalis » en Centrafrique, le 5 décembre.

  • De Fouchana ã Tarbes, le combat des ouvrières de LATelec contre une multinationale

    Tunisie : Femmes en révolution… contre le patronat français

    02.10.2013 A l’occasion de la venue en France le mois dernier de Sonia Jebali et Monia Dridi, déléguées syndicales UGTT licenciées du site LATelec de Fouchana (Tunisie), une série de rencontres a eu lieu ã Paris et Toulouse (où se trouve le siège de Latécoère), pour populariser leur lutte et débattre, notamment sur le thème « Travailleuses et droit syndical.

  • Revendications salariales sur fond de contestation du régime « post-apartheid »

    A un an du massacre de Marikana, la classe ouvrière sud-africaine n’a rien oublié et s’organise !

    31.08.2013 Depuis le 19 aout dernier, une vague de grèves, partie de l’industrie automobile, s’empare de l’Afrique du sud et menace de paralyser l’économie du pays. A un an tout juste du massacre des 34 mineurs de Marikana, où les autorités de l’African National Congress (ANC) avaient envoyé les forces de l’ordre pour réprimer dans le sang la grève qui touchait la mine de la multinationale britannique de Lonmin, la classe ouvrière sud-africaine n’a pas oublié et sa colère ne désemplit pas.

  • « Her yer Taksim, her yer Direnis », la jeunesse de Turquie à l’offensive !

    Après le printemps arabe, voilà arrivé le printemps turc ?

    12.06.2013 Entre le 1er et le 11 juin, face à la farouche résistance qui leur a été opposée, la police et le gouvernement avaient cédé la place Taksim aux manifestants.

  • Retour sur la Coordination des Infirmières de 1988

    Lutte contre l’exploitation et auto-émancipation des femmes à l’hôpital public

    28.05.2013 C’est à la fin des années 1980, au plein cœur de l’ère mitterandienne qu’éclate l’un des plus grands mouvements du milieu hospitalier français. D’avril 1988 ã novembre 1988, les infirmières tiennent le haut du pavé et organisent grèves et manifestations d’ampleur pour défendre leur statut contre le décret Barzach : « Ni bonnes, ni nonnes, ni connes ! ». A tous ceux, politiciens bourgeois et bureaucrates syndicaux, qui pensaient que cette profession ne pouvait qu’être passive et dominée, les infirmières viennent démontrer leur force et leur combativité.


.. (7)
    .. (7)

Journaux

  • EDITORIAL

    PTS (Argentina)

  • Actualidad Nacional

    MTS (México)

  • EDITORIAL

    LTS (Venezuela)

  • DOSSIER : Leur démocratie et la nôtre

    CCR NPA (Francia)

  • ContraCorriente Nro42 Suplemento Especial

    Clase contra Clase (Estado Español)

  • Movimento Operário

    MRT (Brasil)

  • LOR-CI (Bolivia) Bolivia Liga Obrera Revolucionaria - Cuarta Internacional Palabra Obrera Abril-Mayo Año 2014 

Ante la entrega de nuestros sindicatos al gobierno

1° de Mayo

Reagrupar y defender la independencia política de los trabajadores Abril-Mayo de 2014 Por derecha y por izquierda

La proimperialista Ley Minera del MAS en la picota

    LOR-CI (Bolivia)

  • PTR (Chile) chile Partido de Trabajadores Revolucionarios Clase contra Clase 

En las recientes elecciones presidenciales, Bachelet alcanzó el 47% de los votos, y Matthei el 25%: deberán pasar a segunda vuelta. La participación electoral fue de solo el 50%. La votación de Bachelet, representa apenas el 22% del total de votantes. 

¿Pero se podrá avanzar en las reformas (cosméticas) anunciadas en su programa? Y en caso de poder hacerlo, ¿serán tales como se esperan en “la calle”? Editorial El Gobierno, el Parlamento y la calle

    PTR (Chile)

  • RIO (Alemania) RIO (Alemania) Revolutionäre Internationalistische Organisation Klasse gegen Klasse 

Nieder mit der EU des Kapitals!

Die Europäische Union präsentiert sich als Vereinigung Europas. Doch diese imperialistische Allianz hilft dem deutschen Kapital, andere Teile Europas und der Welt zu unterwerfen. MarxistInnen kämpfen für die Vereinigten Sozialistischen Staaten von Europa! 

Widerstand im Spanischen Staat 

Am 15. Mai 2011 begannen Jugendliche im Spanischen Staat, öffentliche Plätze zu besetzen. Drei Jahre später, am 22. März 2014, demonstrierten Hunderttausende in Madrid. Was hat sich in diesen drei Jahren verändert? Editorial Nieder mit der EU des Kapitals!

    RIO (Alemania)

  • Liga de la Revolución Socialista (LRS - Costa Rica) Costa Rica LRS En Clave Revolucionaria Noviembre Año 2013 N° 25 

Los cuatro años de gobierno de Laura Chinchilla han estado marcados por la retórica “nacionalista” en relación a Nicaragua: en la primera parte de su mandato prácticamente todo su “plan de gobierno” se centró en la “defensa” de la llamada Isla Calero, para posteriormente, en la etapa final de su administración, centrar su discurso en la “defensa” del conjunto de la provincia de Guanacaste que reclama el gobierno de Daniel Ortega como propia. Solo los abundantes escándalos de corrupción, relacionados con la Autopista San José-Caldera, los casos de ministros que no pagaban impuestos, así como el robo a mansalva durante los trabajos de construcción de la Trocha Fronteriza 1856 le pusieron límite a la retórica del equipo de gobierno, que claramente apostó a rivalizar con el vecino país del norte para encubrir sus negocios al amparo del Estado. martes, 19 de noviembre de 2013 Chovinismo y militarismo en Costa Rica bajo el paraguas del conflicto fronterizo con Nicaragua

    Liga de la Revolución Socialista (LRS - Costa Rica)

  • Grupo de la FT-CI (Uruguay) Uruguay Grupo de la FT-CI Estrategia Revolucionaria 

El año que termina estuvo signado por la mayor conflictividad laboral en más de 15 años. Si bien finalmente la mayoría de los grupos en la negociación salarial parecen llegar a un acuerdo (aún falta cerrar metalúrgicos y otros menos importantes), los mismos son un buen final para el gobierno, ya que, gracias a sus maniobras (y las de la burocracia sindical) pudieron encausar la discusión dentro de los marcos del tope salarial estipulado por el Poder Ejecutivo, utilizando la movilización controlada en los marcos salariales como factor de presión ante las patronales más duras que pujaban por el “0%” de aumento. Entre la lucha de clases, la represión, y las discusiones de los de arriba Construyamos una alternativa revolucionaria para los trabajadores y la juventud

    Grupo de la FT-CI (Uruguay)