FT-CI

LEFIGARO.COM - 31/01/11

L’armée égyptienne prend le parti du peuple

31/01/2011

Par Arielle Thedrel

L’état-major exclut tout recours à la force contre les manifestants, appelés ã une marche géante mardi. Le vice-président propose un dialogue avec l’opposition.

L’armée égyptienne s’est rangée lundi soir du côté du peuple en annonçant officiellement qu’elle ne tirerait pas sur les manifestants, dont elle juge les revendications « légitimes », à la veille d’une « marche d’un million » de personnes attendues aujourd’hui au Caire et ã Alexandrie. « La liberté d’expression de forme pacifique est garantie pour tous », affirme un communiqué officiel de l’état-major adressé en début de soirée au « grand peuple d’Égypte ». Cette déclaration pourrait constituer un tournant dans les efforts du président Hosni Moubarak pour se maintenir au pouvoir, face ã une contestation qui dure désormais depuis plus d’une semaine.

Le remaniement du gouvernement opéré par le président Moubarak n’a pas calmé la colère des Égyptiens, appelés ã observer une grève générale mardi et ã manifester massivement. L’opposition compte sur la présence d’un million de personnes dans les rues du Caire et d’Alexandrie, bien que le trafic ferroviaire ait été suspendu. La mobilisation s’effectue grâce au bouche-à-oreille, Internet restant bloqué et le service de messagerie mobile perturbé. Les Frères musulmans, principale force d’opposition, prônent la poursuite du mouvement de contestation « jusqu’à la chute de tout le régime » de Hosni Moubarak.

Lundi, des dizaines de milliers de manifestants se sont de nouveau rassemblés sur la place Tahrir, épicentre de la révolte au Caire, en scandant « Moubarak dehors ! » Certains y ont passé la nuit malgré le couvre-feu en vigueur. Autour de la place, cernée par des chars, les militaires contrôlaient les identités des manifestants sans toutefois empêcher leur accès.

« Dialogue immédiat »

Dans la soirée lundi, le nouveau vice-président, Omar Souleimane, a annoncé lors d’une brève allocution télévisée avoir été chargé par Hosni Moubarak d’ouvrir un dialogue immédiat avec l’opposition « autour de toutes les questions liées à la réforme constitutionnelle et législative », une des exigences des manifestants.

Mais pour le moment, les changements restent très timides. La plupart des anciens ministres ont été reconduits. Seule exception notable, le ministre de l’Intérieur, Habib al-Adli, dont les manifestants réclamaient le départ, a été remplacé par un général, Mahmoud Wagdi. Les hommes d’affaires proches du fils du raïs, le très ambitieux Gamal Moubarak, sont également absents d’un gouvernement où ils étaient autrefois en force.

L’appel ã une « transition ordonnée » lancé dimanche par l’Administration Obama a été relayé lundi par l’Union européenne. En Israël, le premier ministre, Benyamin Nétanyahou, a agité le spectre d’un régime à l’iranienne en Égypte dans le cas où « un mouvement islamiste organisé prendrait le contrôle de l’État » à la faveur du « chaos ».

Alors que le pays reste en partie paralysé, certaines entreprises étrangères ont suspendu leurs activités. Les banques et la Bourse sont restées fermées. Les tensions nourrissent des craintes de perturbations du trafic sur le canal de Suez.

(Avec Afp, reuters)

Notes liées

No hay comentarios a esta nota

Journaux

  • EDITORIAL

    PTS (Argentina)

  • Actualidad Nacional

    MTS (México)

  • EDITORIAL

    LTS (Venezuela)

  • DOSSIER : Leur démocratie et la nôtre

    CCR NPA (Francia)

  • ContraCorriente Nro42 Suplemento Especial

    Clase contra Clase (Estado Español)

  • Movimento Operário

    MRT (Brasil)

  • LOR-CI (Bolivia) Bolivia Liga Obrera Revolucionaria - Cuarta Internacional Palabra Obrera Abril-Mayo Año 2014 

Ante la entrega de nuestros sindicatos al gobierno

1° de Mayo

Reagrupar y defender la independencia política de los trabajadores Abril-Mayo de 2014 Por derecha y por izquierda

La proimperialista Ley Minera del MAS en la picota

    LOR-CI (Bolivia)

  • PTR (Chile) chile Partido de Trabajadores Revolucionarios Clase contra Clase 

En las recientes elecciones presidenciales, Bachelet alcanzó el 47% de los votos, y Matthei el 25%: deberán pasar a segunda vuelta. La participación electoral fue de solo el 50%. La votación de Bachelet, representa apenas el 22% del total de votantes. 

¿Pero se podrá avanzar en las reformas (cosméticas) anunciadas en su programa? Y en caso de poder hacerlo, ¿serán tales como se esperan en “la calle”? Editorial El Gobierno, el Parlamento y la calle

    PTR (Chile)

  • RIO (Alemania) RIO (Alemania) Revolutionäre Internationalistische Organisation Klasse gegen Klasse 

Nieder mit der EU des Kapitals!

Die Europäische Union präsentiert sich als Vereinigung Europas. Doch diese imperialistische Allianz hilft dem deutschen Kapital, andere Teile Europas und der Welt zu unterwerfen. MarxistInnen kämpfen für die Vereinigten Sozialistischen Staaten von Europa! 

Widerstand im Spanischen Staat 

Am 15. Mai 2011 begannen Jugendliche im Spanischen Staat, öffentliche Plätze zu besetzen. Drei Jahre später, am 22. März 2014, demonstrierten Hunderttausende in Madrid. Was hat sich in diesen drei Jahren verändert? Editorial Nieder mit der EU des Kapitals!

    RIO (Alemania)

  • Liga de la Revolución Socialista (LRS - Costa Rica) Costa Rica LRS En Clave Revolucionaria Noviembre Año 2013 N° 25 

Los cuatro años de gobierno de Laura Chinchilla han estado marcados por la retórica “nacionalista” en relación a Nicaragua: en la primera parte de su mandato prácticamente todo su “plan de gobierno” se centró en la “defensa” de la llamada Isla Calero, para posteriormente, en la etapa final de su administración, centrar su discurso en la “defensa” del conjunto de la provincia de Guanacaste que reclama el gobierno de Daniel Ortega como propia. Solo los abundantes escándalos de corrupción, relacionados con la Autopista San José-Caldera, los casos de ministros que no pagaban impuestos, así como el robo a mansalva durante los trabajos de construcción de la Trocha Fronteriza 1856 le pusieron límite a la retórica del equipo de gobierno, que claramente apostó a rivalizar con el vecino país del norte para encubrir sus negocios al amparo del Estado. martes, 19 de noviembre de 2013 Chovinismo y militarismo en Costa Rica bajo el paraguas del conflicto fronterizo con Nicaragua

    Liga de la Revolución Socialista (LRS - Costa Rica)

  • Grupo de la FT-CI (Uruguay) Uruguay Grupo de la FT-CI Estrategia Revolucionaria 

El año que termina estuvo signado por la mayor conflictividad laboral en más de 15 años. Si bien finalmente la mayoría de los grupos en la negociación salarial parecen llegar a un acuerdo (aún falta cerrar metalúrgicos y otros menos importantes), los mismos son un buen final para el gobierno, ya que, gracias a sus maniobras (y las de la burocracia sindical) pudieron encausar la discusión dentro de los marcos del tope salarial estipulado por el Poder Ejecutivo, utilizando la movilización controlada en los marcos salariales como factor de presión ante las patronales más duras que pujaban por el “0%” de aumento. Entre la lucha de clases, la represión, y las discusiones de los de arriba Construyamos una alternativa revolucionaria para los trabajadores y la juventud

    Grupo de la FT-CI (Uruguay)