FT-CI

Communiqué à la suite de l’attentat contre les journalistes de Charlie Hebdo

Contre la folie meurtrière réactionnaire et obscurantiste, contre l’union sacrée et l’islamophobie

07/01/2015

Contre la folie meurtrière réactionnaire et obscurantiste, contre l’union sacrée et l’islamophobie

Courant Communiste Révolutionnaire du NPA

C’est avec stupeur et douleur que nous avons appris l’attentat advenu ce matin contre les locaux de Charlie Hebdo, hebdomadaire satirique de gauche bien connu. Nous présentons nos condoléances aux familles, proches et collègues des journalistes assassinés par un commando de deux hommes armés.

Ils auraient agi au nom de l’Islam pour, selon certains témoignages et comme semble l’indiquer une vidéo, « venger le Prophète », référence quasi certaine à la publication en 2006 par Charlie, qui faisait l’objet de menaces récurrentes depuis, de caricatures de Mahomet.

L’émoi, en ce moment, ne fait que croître dans la population et dans les milieux de gauche auxquels les journalistes étaient très liés. Militant-e-s communistes révolutionnaires, on ne saurait cependant confondre cette grande émotion et la façon dont le gouvernement, le PS, l’opposition de droite et l’extrême droite sont en train, parallèlement, de l’instrumentaliser.

Ces individus à l’origine de l’attentat et leurs complices, s’il y en avait, incarnent avant tout l’obscurantisme le plus réactionnaire et rétrograde, financé directement ou indirectement par les pétro-bourgeoisies et pétro-monarchies du Golfe, alliées des puissances occidentales mais qui entendent mener leur propre barque en tirant profit de la crise multiforme, économique et géopolitique, qui caractérise la situation internationale. Cet obscurantisme est ã son tour alimenté par les impérialistes qui, depuis 2001, ont intensifié, au nom de la « démocratie », une offensive réactionnaire sur toute la ligne, ã travers leurs interventions militaires, leurs occupations criminelles et leur soutien à la politique raciste et colonialiste de l’Etat sioniste d’Israël.

L’opération et les assassinats des journalistes sont un coup porté contre les libertés fondamentales mais c’est également un coup porté contre l’ensemble des classes populaires, ã commencer par les secteurs arabo-musulmans. Le régime - car dans ces moments, c’est l’expression institutionnelle de la bourgeoisie qui fait corps, rassemblant l’ensemble des partis bourgeois et leurs courroies de transmission, politiques et médiatiques - va chercher ã instrumentaliser ces crimes abominables pour instiller un climat de peur et de panique qui fragmenterait un peu plus notre camp social, laissant ã d’autres, à l’extrême droite et à leurs chiens haineux, le soin de pointer du doigt les « mauvais Français », les musulmans, les Arabes et les jeunes des quartiers.

La pire des cauchemars serait que cette fracture s’installe durablement au sein de notre classe et de la jeunesse. C’est en ce sens qu’il faut refuser toute union sacrée avec les forces du régime, non seulement avec le gouvernement mais également avec les forces « républicaines », qu’elles soient de droite ou « socialistes ». Nous ne participerons, par conséquent, ã aucune union sacrée avec ceux qui font le lit du racisme, de l’islamophobie, de la stigmatisation de l’étranger par les politiques anti-sociales qu’ils ont menées, tour-à-tour, au gouvernement, et ã travers les interventions impérialistes qu’ils ont tous orchestrées et cautionnées.

Artisans des lois racistes, des lois liberticides, ce sont nos ennemis, les ennemis des classes populaires et du mouvement ouvrier. Ils veulent aujourd’hui instrumentaliser l’attentat et se parer du drapeau de la démocratie pour appeler à l’unité. Nous la refusons et nous relayons, en mémoire des victimes, contre l’union sacrée réactionnaire, contre Vigipirate, et contre l’islamophobie, l’appel au rassemblement lancé par la CGT, Place de la République, ã Paris, ã 17h.

07/01/15

Notes liées

No hay comentarios a esta nota

Journaux

  • EDITORIAL

    PTS (Argentina)

  • Actualidad Nacional

    MTS (México)

  • EDITORIAL

    LTS (Venezuela)

  • DOSSIER : Leur démocratie et la nôtre

    CCR NPA (Francia)

  • ContraCorriente Nro42 Suplemento Especial

    Clase contra Clase (Estado Español)

  • Movimento Operário

    MRT (Brasil)

  • LOR-CI (Bolivia) Bolivia Liga Obrera Revolucionaria - Cuarta Internacional Palabra Obrera Abril-Mayo Año 2014 

Ante la entrega de nuestros sindicatos al gobierno

1° de Mayo

Reagrupar y defender la independencia política de los trabajadores Abril-Mayo de 2014 Por derecha y por izquierda

La proimperialista Ley Minera del MAS en la picota

    LOR-CI (Bolivia)

  • PTR (Chile) chile Partido de Trabajadores Revolucionarios Clase contra Clase 

En las recientes elecciones presidenciales, Bachelet alcanzó el 47% de los votos, y Matthei el 25%: deberán pasar a segunda vuelta. La participación electoral fue de solo el 50%. La votación de Bachelet, representa apenas el 22% del total de votantes. 

¿Pero se podrá avanzar en las reformas (cosméticas) anunciadas en su programa? Y en caso de poder hacerlo, ¿serán tales como se esperan en “la calle”? Editorial El Gobierno, el Parlamento y la calle

    PTR (Chile)

  • RIO (Alemania) RIO (Alemania) Revolutionäre Internationalistische Organisation Klasse gegen Klasse 

Nieder mit der EU des Kapitals!

Die Europäische Union präsentiert sich als Vereinigung Europas. Doch diese imperialistische Allianz hilft dem deutschen Kapital, andere Teile Europas und der Welt zu unterwerfen. MarxistInnen kämpfen für die Vereinigten Sozialistischen Staaten von Europa! 

Widerstand im Spanischen Staat 

Am 15. Mai 2011 begannen Jugendliche im Spanischen Staat, öffentliche Plätze zu besetzen. Drei Jahre später, am 22. März 2014, demonstrierten Hunderttausende in Madrid. Was hat sich in diesen drei Jahren verändert? Editorial Nieder mit der EU des Kapitals!

    RIO (Alemania)

  • Liga de la Revolución Socialista (LRS - Costa Rica) Costa Rica LRS En Clave Revolucionaria Noviembre Año 2013 N° 25 

Los cuatro años de gobierno de Laura Chinchilla han estado marcados por la retórica “nacionalista” en relación a Nicaragua: en la primera parte de su mandato prácticamente todo su “plan de gobierno” se centró en la “defensa” de la llamada Isla Calero, para posteriormente, en la etapa final de su administración, centrar su discurso en la “defensa” del conjunto de la provincia de Guanacaste que reclama el gobierno de Daniel Ortega como propia. Solo los abundantes escándalos de corrupción, relacionados con la Autopista San José-Caldera, los casos de ministros que no pagaban impuestos, así como el robo a mansalva durante los trabajos de construcción de la Trocha Fronteriza 1856 le pusieron límite a la retórica del equipo de gobierno, que claramente apostó a rivalizar con el vecino país del norte para encubrir sus negocios al amparo del Estado. martes, 19 de noviembre de 2013 Chovinismo y militarismo en Costa Rica bajo el paraguas del conflicto fronterizo con Nicaragua

    Liga de la Revolución Socialista (LRS - Costa Rica)

  • Grupo de la FT-CI (Uruguay) Uruguay Grupo de la FT-CI Estrategia Revolucionaria 

El año que termina estuvo signado por la mayor conflictividad laboral en más de 15 años. Si bien finalmente la mayoría de los grupos en la negociación salarial parecen llegar a un acuerdo (aún falta cerrar metalúrgicos y otros menos importantes), los mismos son un buen final para el gobierno, ya que, gracias a sus maniobras (y las de la burocracia sindical) pudieron encausar la discusión dentro de los marcos del tope salarial estipulado por el Poder Ejecutivo, utilizando la movilización controlada en los marcos salariales como factor de presión ante las patronales más duras que pujaban por el “0%” de aumento. Entre la lucha de clases, la represión, y las discusiones de los de arriba Construyamos una alternativa revolucionaria para los trabajadores y la juventud

    Grupo de la FT-CI (Uruguay)